Entreprise de rénovation intérieure à Gif-sur-Yvette

Vous recherchez une entreprise de rénovation intérieure Gif-sur-Yvette ?

Vous êtes au bon endroit !

Nous vous proposons des devis rapide et gratuit de professionnels qualifiés pour vos travaux dans votre région.

  • Installation de cuisine
  • Création et aménagement de salle de bain
  • Bibliothèque sur mesure
  • Agencement pour les particuliers et les professionnels
  • Décoration de chambres (sol et peinture)

Nous vous proposons toute une gamme d’entreprise capable d’intervenir dans la rénovation de maison et d’appartement, travaux d’aménagement de combles, optimisation de l’isolation, rénovation de salle de bain, de cuisine, pose de parquet, carrelage, peinture…

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Nous nous engageons sur :

  • la gratuité du devis
  • Une réponse dans les 24h
  • La garantie du meilleur rapport qualité/prix
  • Un travail professionnel par des artisans de qualité

Vous venez d’acheter une maison à rénover ou un appartement à remettre à neuf ? Vous souhaitez changer votre décor pour plus moderne ? Vos besoins ont évolué avec les années et vous souhaitez revoir la distribution de vos pièces ? Refaire la cuisine, rénover une salle de bain ou rénover une chambre ? Gagner en superficie en procédant à la rénovation de combles perdus ou à la rénovation du sous-sol ? Dans tous ces cas, il va falloir passer par une rénovation de l’intérieur de votre bien.

Rénovation d’intérieur à Gif-sur-Yvette

Selon le projet, les travaux de réfection de l’intérieur à engager pourront se limiter à un rafraîchissement des papiers peints et peintures, la pose d’un parquet flottant ou d’un sol vinyle, par une nouvelle décoration, etc. Mais selon l’état de l’existant, le simple coup de jeune pourra mettre au jour des problèmes plus complexes à régler : fuite d’eau du toit, remontées humides du sol, installation électrique obsolète, canalisations hors d’âge, plâtres abîmés, sols fragilisés, isolation insuffisante, ventilation à revoir, etc.

Gif-sur-Yvette (prononcé [ ʒif syʁ ivɛ] Écouter) est une commune française du département de l’Essonne en région Île-de-France. Elle est le bureau centralisateur du canton éponyme. Elle est située à vingt-quatre kilomètres au sud-ouest de Paris.

Du village celte installé sur le plateau du Moulon au VI siècle av. J.-C. à l’abbaye bénédictine fondée au XIIe siècle, Gif fut très tôt un site agricole et spirituel important du Hurepoix. Implantée dans une vallée de Chevreuse verdoyante et reliée dès le milieu du XIX siècle à Paris par le chemin de fer, la commune devint un lieu de villégiature pour les bourgeois et les artistes, tels Juliette Adam, Fernand Léger ou le duc de Windsor.

La seconde moitié du XX siècle vit l’évolution rapide de la commune avec l’implantation d’importants centres de recherche et de formation scientifique, au nombre desquels le CNRS ou CentraleSupélec, et le lotissement « à l’américaine » du plateau sud avec la création du nouveau quartier de Chevry, multipliant par trois sa population. Celle-ci devrait encore s’accroître dans les années à venir avec la réalisation d’une opération d’aménagement dans le quartier de Moulon, qui prévoit la construction de logements et de grandes écoles dans le cadre du projet de pôle technologique Paris-Saclay.

Ses habitants sont appelés les Giffois.

Gif-sur-Yvette est située dans la région Île-de-France, au nord-ouest du département de l’Essonne, totalement intégré à l’agglomération parisienne, dans ce qui était autrefois le pays et aujourd’hui la région naturelle du Hurepoix. La commune un territoire approximativement rectangulaire augmenté de deux excroissances au nord-est et au sud, totalisant 1160 ha. L’Institut national de l’information géographique et forestière attribue les coordonnées géographiques 48°42’13” N et 02°07’44” E au point central de ce territoire. Relativement vaste, le territoire a conservé un caractère rural sur près de 40 % de sa superficie, avec plus de 300 ha boisés formant une ceinture sur les coteaux et plus de 110 ha de grande culture concentrée sur le plateau de Saclay au nord-est[5]. Au fond de la vallée, le domaine communal est traversé d’ouest en est par la rivière l’Yvette, augmentée par deux affluents coulant des versants nord pour la Mérantaise et sud pour le Vaugondran. Sur le plateau de Saclay au nord ont été aménagées des rigoles et dans le lit de la rivière, deux bassins de rétention des crues régulent son cours. Cette implantation entraîne un relief contrasté entre une vallée encaissée où se loge le centre-ville, des coteaux fortement pentus et boisés et des plateaux agricole au nord et pavillonnaire au sud, avec un point culminant à 172 m d’altitude et un point bas à seulement 57 m au bord de la rivière. Cet encaissement implique une relative pauvreté d’axes de communication sur le territoire avec le passage de quelques routes départementales de desserte locale, la RD 306 au nord-ouest, la RD 95 en centre-ville, la RD 128 sur le plateau de Saclay et la RD 40 sur le plateau de Courtabœuf. Ce déficit en voies routières d’importance est heureusement compensé par la présence sur le versant sud de la vallée de l’ancienne ligne de Sceaux aujourd’hui empruntée par la ligne B du RER d’Île-de-France avec deux gares réparties sur le territoire. L’urbanisation rapide et importante de la commune au cours du XX siècle a entraîné la constitution de plusieurs quartiers bien distincts, pour certains excentrés du centre-ville ancien, mêlant grand ensemble comme à la Mérantaise ou à l’Abbaye, secteurs pavillonnaires comme à Chevry ou la Févrie et centre étudiant et scientifique au Moulon.

 

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Devis

Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici